Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
le-permanent.over-blog.com

L'album photo qui emeut

Le plan de masse s’est vite imposé comme le mode d’organisation du livre. Chaque pièce correspond à un chapitre. Chaque porte ouvre sur un nouveau récit. Gilles Deleuze compare une chambre à une boîte à souvenirs. La cuisine, la salle à manger, le bureau, l’escalier, le grenier sont autant de lieux de mémoire. Ils se feuillettent comme un album photo des temps passés. Les objets qu’ils renferment possèdent une aura, un halo transmis par les êtres qu’ils ont côtoyés. Ils servent de moyens mnémotechniques et provoquent des réminiscences imprévues. Ces pièces disposées en enfilade tracent un chemin. Elles invitent à un voyage.

En lisant « Baronne Blixen », de Dominique de Saint Pern, je ne savais pas à quoi m’attendre : était-ce une biographie, un roman ? Un peu des deux. L’auteur le revendique d’ailleurs ainsi : « les faits sont avérés, mais j’ai choisi de les exprimer librement à travers le prisme de la fiction. » L’ensemble du livre oscille donc entre éléments biographiques de la baronne africaine, et descriptions de ce que pouvaient être ses sentiments.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :